Recherche / Forschung

 

Alcoolisme et Acédie. Le monstre alcoolique dans les textes médicaux et littéraires de la seconde moitié du XIXe siècle

 

Projet de thèse de Julie Müller

Soutenance prévue courant 2015

 

L ́objet de cette thèse est de montrer comment le savoir médical du XIXe Siècle redéfinit de manière radicale la notion de vice et le concept faute traditionnellement associés au buveur dans notre société. Sous la poussée des dernières découvertes en matière de chimie et de biologie, une nouvelle entité nosologique voit le jour au milieu du XIXe siècle: l ́alcoolisme va faire passer la déviance du buveur traditionnel, bon-­‐vivant, jusqu ́ici associée au digestif, à la gula chrétienne, du côté de la pathologie criminelle.

En prenant appui sur un large corpus de textes scientifiques et littéraires relevant de l ́observation clinique (romans, nouvelles, vaudevilles), cette thèse montrera comment la médecine clinique délocalise le vice du buveur du côté de la tête, pour finalement l ́incarner dans le pêché capital d ́acédie. L ́imaginaire scientifique fait de

cette paresse contestataire le point névralgique d ́un nouveau catalogue des vices, qui, dans une société bourgeoise axée sur le travail, fait du buveur la nouvelle incarnation du mal. 

 

Druckversion Druckversion | Sitemap
Kontakt: mail@julie-mueller.de © Julie Müller